Echos de province

Labé : Deux tourtereaux surpris ce ramadan appellent la presse pour des justifications

single-image

Dans la journée du jeudi 23 mai 2019, un enseignant d’une école catholique située dans la commune urbaine aurait été surpris en plein ébat, et en pleine journée de ramadan, avec une lycéenne de la même école. La découverte a eu lieu au domicile de l’enseignant au quartier Konkola. Révoltés par cet acte en plein ramadan, les jeunes du quartier ont voulu s’en prendre aux « deux fornicateurs » qui ont été sauvés de justesse par des âmes sensibles.

Sur les faits : les deux tourtereaux ont été filés par des jeunes du quartier, dont un ami du frère de la fille, lorsqu’ils entraient au domicile de l’enseignant de nationalité Togolaise. Ces jeunes accusent d’ailleurs le monsieur de rentrer toujours avec des filles chez lui durant ce mois de ramadan.

C’est ainsi qu’ils les ont surpris en mauvaise posture dans la maison. Du coup, le domicile a été pris d’assaut par une foule de mécontents qui se disent indignés par l’acte. C’est grâce à un journaliste qu’ils ont été épargnés.

Après diffusion de l’information dans la presse locale, l’enseignant en question a convoqué ce samedi 25 mai la presse au domicile de la fille pour clarifier les relations existantes entre eux.  Les parents biologiques de la fille se trouvant à Conakry, elle vit avec sa grand-mère. Cette dernière a pris la parole en ces termes :« Comme le père et la mère de Ramatoulaye se trouvent à Conakry. Je l’ai confiée à cet enseignant appelé Gérum pour toutes affaires liée à sa scolarisation. Il est comme un tuteur pour elle. Ma petite-fille a des règles douloureuses. On m’a dit qu’elle vit avec un fibrome. En quittant la maison, on s’était dit que monsieur Gérum allait l’accompagner chez un médecin. » A dit la vieille.

La fille s’est exprimée sur la même lancée. Ne pouvant toutes fois pas apporter des arguments plausibles pour démentir l’acte.  Visiblement bouleversé, l’enseignent aussi est resté bouche bée.

Mamadou Kossa Sow  Labé, couleurguinée 

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes