Actu

Labé : Le Gouverneur fait sa lecture de la manif du FNDC local

single-image

Ce jeudi, le gouverneur de la région administrative de Labé a invité les journalistes à un point de presse.

Elhadj Madifing Diané a dit qu’il s’adresse à la population de Labé non pas pour la blâmer mais pour le rassurer. Il dit compatir aux peines de certains citoyens empêchés de faire leur commerce, d’aller faire des provisions ou d’aller à l’hôpital ces jours de manifestations du Fndc

Selon lui, ce qu’il s’est passé à Labé depuis lundi n’est pas une marche pacifique mais plutôt une insurrection.

« Les services de sécurité ont détecté, dans le rang des marcheurs, des jeunes armés de pistolet calibre 12 avec des cartouches, de lance-pierre, de billes, de plombs, et de coupe-coupe. J’ai enregistré dans le rang de mes unités des blessés » a expliqué le Gouverneur

« Toutes les dispositions locales, légales en état de légitime défense sont prises pour sécuriser la population et protéger nos agents de sécurité » prévient Elhadj Madifing Diané.

Il dit avoir eu la confirmation du député Cellou Baldé que ceux qui sont restés dans les rues ne répondent pas à l’appel du FNDC.

Cependant, Ce parlementaire ne confirme pas cela. Il dit avoir reçu un appel du gouverneur l’informant de la violence qui prévalait dans les rues dans la journée d’hier. C’est ainsi qu’il a appelé les autres leaders du FNDC. Ils se sont rendus ensemble sur le terrain pour dissuader les jeunes récalcitrants.

« Il n’a jamais été question de dire que les jeunes qui sont dans la rue ne sont pas des nôtres. Ce sont des jeunes manifestants restés là jusqu’au soir » a répondu Cellou Baldé. Cela n’a toutefois pas empêché le gouverneur de faire appel à l’armée poursuit-il. Depuis hier, des militaires sont visibles dans l’enceinte du gouvernorat de Labé.

                                                                                      Mamadou Kossa Sow à Labé pour couleurguinee.

 

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes