Echos de province

Labé :  Les bureaux du tribunal incendiés

single-image

Les échauffourées entre force de l’ordre et agents de maintien d’ordre ont commencé aux environs de 10h et se sont poursuivis jusque dans la soirée. Des tirs à balle réelle ont retenti, des édifices publiques caillassés et ou incendiés.

Montant le guet jusqu’aux environs de 10h30 au carrefour poste, deux pick-up de la police ont foncé vers le tribunal pour libérer la chaussée des barricades. Là, ils se sont accrochés aux manifestants qui faisaient usage de lance-pierres.

Quelques temps après, ce sont des militaires non armés qui ont investi le carrefour poste se trouvant non loin du gouvernorat. À l’intérieur du gouvernorat, se trouvait également un pick-up rempli de militaires avec des fusils sans chargeurs. Deux groupes de manifestants ont commencé à jeter des cailloux dans l’enceinte de la douane et du gouvernorat.

Le gouverneur suivi de ses deux gardes, de son Directeur de cabinet et des militaires est allé  jusqu’au carrefour. Ses gardes ont fait trois tirs de sommation.  À la gare routière de Kouroula, des jeunes ont envahi une buvette à la poursuite d’un policier. Portes et fenêtres du bâtiment ont été démolis. Tout le contenu a été vidé. Aux environs de 13h, des jeunes s’en sont pris au tribunal de première instance. Ils ont fait tomber le mûr, cassé des vitres puis incendié des véhicules. Par après, ce sont les bureaux du tribunal qui ont été incendiés.

Au quartier Konkola, des jeunes sont allés à la recherche du siège du RPG pour le saccagé mais sans succès. Des sources proches de l’hôpital régional, un homme a rendu l’âme dans les circonstances à élucider.

                                                           Par Mamadou Kossa Sow Labé pour couleurguinee

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes