Ce lundi matin, ils étaient nombreux les fidèles musulmans qui ont pris d’assaut l’enceinte de la grande mosquée de Karamoko Alpha Mo Labé, pour exprimer leur joie quant à la réouverture des lieux de cultes. Une commission d’assainissement et d’organisation a été installée pour l’organisation de l’intérieur en tenant compte de la distanciation sociale

La joie se lisait sur les visages des fidèles musulmans venus nombreux pour renouer avec la mosquée.

«  Nous sommes très contents ce matin de la réouverture de ces lieux de cultes. Ce jour est comme une fête pour nous les fidèles musulmans. Aujourd’hui partout où vous partez à Labé, les gens sont contents. Nous remercions Dieu le tout puissant. En voyant les fidèles musulmans, on sent qu’ils ont pris l’engagement de respecter toutes les mesures pour que plus jamais des mosquées ne soient fermées. Et ces mesures sont connues de tous, notamment se laver les mais avant de rentrer, le port des bavettes, la distanciation entre les fidèles. C’est pourquoi ce matin, nous commençons par la réinstallation des tapis à l’intérieur de la mosquée. Si c’est la prière de vendredi, nous demandons à tous les imams de faire des sermons très courts au maximum 15 minutes. Et dès après la prière que chaque fidèle musulman rentre à la maison sans rien attendre. Que Dieu nous en garde d’une quelconque violence de l’une des mesures pouvant obliger les autorités à fermer de nouveau les lieux de cultes », a souhaité El Mamadou Badrou Bah, l’inspecteur régional des affaires religieuses de Labé.

À la paroisse Notre Dame Mont Carmel de Labé, les dispositions prises sont à respecter à la lettre. Tout fidèle chrétien qui ne porte pas sa bavette sera renvoyé de l’enceinte de l’église « c’est une joie pour nous de retourner à l’église. Pour nous croyants, nous avons été beaucoup peinés par  la fermeture des lieux de cultes. C’est vrai on nous a autorisé de rouvrir mais,il faut respecter les mesures barrières. Tout fidèle qui viendra à l’église sans porter le masque sera renvoyé, le lavage des mains obligatoire. A l’église, ces mesures sanitaires sont à respecter », annonce Apolinaire Kokoly Kolié le curé de notre Dame Mont Carmel de Labé.

Par Moustapha Bachir Diallo pour couleurguinee.info