Alors que le corps (non encore identifié) de la victime de balles hier dans la commune urbaine est toujours à la morgue de l’hôpital régional de Labé, ce mardi, deuxième jour de la manifestation du Fndc local, c’est un autre dépôt de corps qui a été enregistré dans cet hôpital. Aux alentours de l’hôpital, habituel foyer de tension, manifestants et agents de maintien d’ordre se sont accrochés ce mardi encore.

« Nous croisions le fer avec les agents des forces de maintien d’ordre ici devant l’hôpital ce mardi aux environs 14 heures. C’est ainsi qu’un Pick up venu du quartier Saassé est passé à toute pompe. Un occupant a tiré. Un jeune a été atteint par balle au front. La balle est ressortie par la nuque. C’est nous même qui l’avons transporté à l’hôpital quelque temps après ils nous ont dit qu’il a rendu l’âme » a expliqué un témoin oculaire. Il ajoute qu’un autre a été touché par balle dans la foulée.

L’on apprend de source médicale que le jeune abattu ce mardi s’appelle Souleymane Diallo. Il est maçon de profession.

                                                                                           Par Mamadou Kossa Sow à Labé pour couleurguinee

Facebook Comments