Dans la matinée de ce mardi 25 août, les citoyens du quartier Doghora, secteur Hoggo situé dans la Commune urbaine ont fait face à un cas de suicide. Un père de famille qui a fait usage d’un fusil calibre 12 pour se donner la mort.

Le médecin légiste Amadou Mouctar Diallo a exposé les faits

« J’ai reçu un appel des autorités judiciaires qui m’ont demandé de me rendre sur les lieux pour procéder à l’autopsie qui pourrait déterminer les causes exactes de cette mort. Apres constat, nous avons pris contact avec les autorités judiciaires et avec certitude nous pouvons confirmer qu’il s’agit d’un cas de suicide par arme à feu. Il y a lieu d’ajouter que la victime avait un antécédent psychiatrique et qu’elle serait sous traitement avant de se donner la mort. Ceci étant nous avons contacté les autorités judiciaires pour mettre à la disposition de la famille le corps pour des fins d’inhumation » a expliqué ce légiste.

Au moment où nous quittions les lieu, la famille s’apprêtait pour l’inhumation à Doghora ce mardi 25 août. Le défunt laisse deux veuves et cinq enfants.

Labé, Moustapha Bachir Diallo pour couleurguinee.info