Prévu pour ce matin, le procès du journaliste Mohamed Mara contre Cheick Affan a finalement été renvoyé. La defense a brillé par son absence.
Le plaignant interrogé sur ce nouveau report dira : « Ce matin nous y étions très tôt, nous ne les avons pas vus et le parquet nous a fait savoir que finalement la partie adverse a décidé de ne pas se présenter. Le camp adverse dit préférer la date retenue lors du premier report à savoir la semaine prochaine ».
Mohamed Mara pense que c’est une manière dilatoire et mieux, la partie adverse ne veut pas rentrer dans le débat de fond. Il dit néanmoins être optimiste dans cette affaire car il a les éléments de preuve qu’ils ont  versés au dossier faisant état de propos haineux, tendancieux , divisionnistes , régionalistes , mais aussi les violents propos tenus à mon égard et de toute une communauté suffisent pour amener la justice à dire le droit. Enfin, le journaliste dira : « nous osons croire que cet individu est supporté par des hauts cadres de l’administration guinéenne, nous connaissons tous aujourd’hui que nous cherchons à nous réconcilier avec notre justice car elle a en son  sein des magistrats qui sont crédibles, impartiaux et qui sauront dire et respecter le droit ».

Nous-y reviendrons !

Par Kadiatou Chérif Baldé pour couleurguinee.info

Facebook Comments