Les discours de campagne des candidats engagés à l’élection présidentielle d’octobre prochain contentent-ils les citoyens de Conakry ? En tout cas la plupart de ceux qu’on a interrogés ce dimanche affirment qu’ils ne les rassurent pas.

«  Nous entendons à longueur de journées des discours qui ne favorisent pas la paix et la quiétude sociale et quand on parle de développement il faut d’abord qu’il y ait cette paix, le bon vivre. Moi, je m’attendais à ce genres de discours, parce que c’est récurent. Nous avons vu ce qui s’est passé en 2010. Ce sont ces discours qui ont occasionné des violences notamment en Haute Guinée à Siguiri… » Rappelle Mamadou Bah.

Cécé Loua pharmacien se dit déçu d’entendre certains propos de ces leaders

« Il y a certains qui se livrent à des déclarations un peu difficiles à supporter et font allusion certainement à leurs ethnies ou à leurs communautés pour pouvoir peut-être s’installer. Et pourtant, c’est le bilan qu’il devrait brandir pour pouvoir convaincre les citoyens. C’est vraiment décevant » se désole-t-il

Ce pharmacien dit quel genre de discours il souhaiterait entendre de ces politiques.

« J’aurais aimé que ces discours soient réconciliateurs, qu’ils permettent aux guinéens aujourd’hui d’éviter la violence parce nous connaissons l’histoire récente de notre pays, vaut mieux éviter de retomber dans les mêmes travers aujourd’hui » souhaite-t-il

Pour sa part, Camara Mohamed lui se demande à qui donner désormais sa confiance parmi ces candidats. Il s’est réjoui de constater que les citoyens commencent à prendre conscience.

« Les candidats s’expriment mais pour le moment nous ne savons pas exactement à qui il faut donner la tête puisqu’on nous a promis plein de fois. Mais, je pense bien que les guinéens commencent à comprendre. La Guinée ce n’est pas seulement un seul individu, ce n’est pas à cause d’un seul politicien que nous les frères guinéens qui avons grandi ensemble qu’on se divise » conseille ce père de famille.

Trouvé devant sa boutique, cette dame s’est exprimée sans détour

« Je ne suis pas intéressée. Je suis dans ma boutique ici, je n’ai pas de problème. Je ne vais pas me mêler dans les campagnes là. Ça ne m’apporte rien du tout » lâche-t-elle.

Sow Alhassane a aussi son mot à placer

« D’autres m’ont convaincu par contre d’autres non. Par exemple la Dame Makalé Traoré pour le moment elle m’a beaucoup convaincu. Et si nous prenons les propos du président Alpha Condé qui disait l’autre fois que si un malinké vote à kankan pour un autre candidat qui n’est pas le RPG il a voté Cellou Dalein, ça c’est des discours qu’un président ne doit pas tenir. J’aimerais qu’il soit un président exemplaire, qui réunit tous les guinéens comme Rawlings l’ex président Ghanéen » dit-il

       Par Abdul Karim Barry pour  couleurguinee.info