LES ONGS WAFRICA GUINÉE ET CAFIDHE DEMANDENT LA LIBÉRATION DES 6 FEMMES ARRÊTÉES DANS LE CADRE DES MANIFESTATIONS DU 21 MARS 2020

A rappeler que Depuis la veille du double scrutin législatif et référendaire du dimanche 22
mars 2020, six femmes ont été arrêtées arbitrairement à Gbessia dans la commune de Matoto par les
forces de sécurité et placées en détention. Elles sont accusées à tort ‘’d’incitation à la violence et
d’attroupement illégal’’. Ces femmes âgées entre 46 et 67 ans sont des mères de famille,

Lire la déclaration ci-dessous

Communiqué_FemmesDetenues_Mars2020

                                                                                                 Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinee.info