Des jeunes de Conakry continuent de parler du Fndc et de sa décision d’exclure l’Ufdg et les autres partis politiques qui sont allés aux élections

Bah Mamadou Alpha, sociologue dit que cette décision n’est autre que de la politique. Il estime que c’est l’intérêt qui lie les hommes

« l’UFDG en voyant l’actualité de tout ce qui s’est passé de 2010, jusqu’à nos jours, ils ont bien fait de participer à cette élection. Celui qui a fait l’examen et celui qui ne l’a pas fait ne sont pas de la même catégorie donc leur décision de participer à l’élection est une bonne chose » laisse-t-il entendre.
Mamadou Diallo, commerçant de son état, lui rappelle déjà que cette sanction infligée à l’Union des forces démocratiques de Guinée est connue de tous, elle a été votée par tous les partis membres du front.
« Le FNDC pense qu’il a bien fait mais ce n’est pas le cas, nous voulons tous le développement de la Guinée. UFDG et FNDC, c’est la même chose, ils utilisent le même balai pour balayer le 3ème mandat » a déclaré pour sa part Boubacar Sow.
Diallo ibrahima Bailo martèle que le fndc aurait dû apporter son soutien à l’ufdg car estime-t-il, tous veulent l’alternance politique.
« C’est une erreur stratégique de la part du fndc dans la mesure où c’est l’ufdg qui se chargeait beaucoup plus par rapport aux autres partis politiques, mais aussi par rapport à la lutte, d’ailleurs on a parlé de l’alternance, et cela il faut l’obtenir dans les urnes ».
La plupart des citoyens que nous avons rencontrés, affirment qu’il est difficile de dissocier les combats du Fndc de ceux du parti UFDG. Ils disent qu’ils luttent tout deux pour l’alternance

Par Kadiatou Cherif Baldé pour couleurguinee