Antoine Béavogui le leader des jeunes manifestants de Macenta qui a été enlevé le soir du jeudi dernier à Macenta aurait été retrouvé à Kankan.

Cette information a été confirmée par Mamadi Onivogui, le coordonnateur national du mouvement Elazologa. Selon lui, Antoine Beavogui a été enlevé par des inconnus et débarqué à Kankan. Les assaillants étaient, semble-t-il, à bord de deux pick-up non immatriculés.

« Depuis qu’il a été porté disparu à Macenta le jeudi dernier, jour de la manifestation, c’est seulement hier que l’un de ses amis a reçu l’appel provenait de Kankan disant qu’il a aperçu le petit là-bas sans sac, ni rien. Alors, nous avons appelé maître Béa pour le lui dire. Nous avons  tenté de joindre le numéro mais en vain. Mais, c’est confirmé le petit est à Kankan. Nous sommes en train de tout faire pour lui (Antoine Beavogui) envoyer le transport. A travers ce qu’il a confié à son ami, après la manifestation, il partait vers l’Eglise Charles Luanga. Il a vu des sortes de 4×4 militaires non immatriculés. Quelqu’un l’aurait appelé, alors il s’est approché, mais il ne sait pas comment il s’est retrouvé au bord de la voiture, parce qu’il s’est endormi. Il dit que lorsqu’il s’est réveillé, il était du côté de Kankan” a expliqué Mamadi Onivogui, le coordinateur du mouvement anti-troisième mandat de macenta.

Pour l’heure, personne ne sait qui sont ces personnes qui ont kidnappé le jeune Antoine Béavogui, pour l’envoyer à Kankan. Cette découverte intervient à seulement 24 heures de l’annonce du maire concernant le bitumage et le reprofilage d’au moins 20 km de voiries urbaines.

Par Jean François Mamy  correspondant régional de couleurguinee.info