Alors que les examens nationaux sont en cours dans le pays, un incendie s’est déclaré dans la nuit du mardi 18 août au mercredi 19 août dans les locaux de la Direction Préfectorale de l’Education de Macenta.

Les fiches destinées aux candidats au baccalauréat ont été consumées par le brasier. Aucun de ces documents d’examen n’a été sauvé.

Le Directeur Préfectoral de l’Education privilégie la piste d’un incendie criminel. Lancinet Karfamoria CAMARA dit qu’il va porter plainte contre X.

« C’est à 4heures du matin que nous avons reçu l’information qu’un incendie s’est déclaré à la DPE. Sur les lieux, le feu était d’une grande envergure de sorte que les voisins ont tout fait pour l’éteindre, impossible. Mais, je vous le dis, en vérité, c’est un incendie criminel. Et je vais porter plainte contre X. Nous allons exploiter toutes les pistes pour que tout soit clair dans cette affaire d’incendie. Je l’avais dit avant quiconque va boycotter les examens dans la préfecture de Macenta et qu’on mette la main sur lui, il va répondre devant la justice », a-t-il annoncé

Le DPE a dit que toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement du brevet en cours.

«Toutes les dispositions ont été prises par le Préfet pour le bon déroulement du brevet à Macenta. Et je vous assure qu’il y a la sérénité ici. Malgré cet incendie, tout se passe bien. Partout où je suis passé, il n’y a pas eu d’impacts sur le brevet pour le moment » a-t-il ajouté.

Selon un haut responsable du Ministère de l’Education National et de l’Alphabétisation, tout sera mis en œuvre pour que les copies consumées soient remplacées avant le baccalauréat.

Par Adrien Sagno pour couleurguinee.info