Une affaire de 50 cuves à eau que la Société Aurifère de Guinée SAG a offertes à la commune urbaine de Kankan, et à plusieurs autres communes urbaines des préfectures de la Haute Guinée provoque des grincements de dents à la Mairie de Kankan. Dans la commune urbaine, de nombreux conseillers de la municipalité issue de l’opposition accusent le maire de mauvaise gestion de ce don. Ils disent qu’ils ont été mis à l’écart dans la recherche de solutions pour une gestion viable de ce matériel.

Selon Antoine Dogbo Guilavogui, conseiller élu sur la liste de l’UFDG, ils n’ont pas été associés, non plus, à la gestion des autres dons dans le cadre de riposte contre le Covid 19.

« Officiellement, nous avons assisté à la remise du don que Taliby Dabo a fait. Mais, les autres remises, vraiment personne de peut lever le petit doigt pour dire qu’on nous a associés. 50 cuves sont venues de Siguiri. Kouroussa a récupéré sa part. Moi, c’est à partir de Kouroussa que j’ai appris qu’il y a des cuves qui sont venues. Ce que je sais et ce que la loi 504 dit, c’est que tout don, si petit ou si grand, c’est le conseil qui décide » A-t-il dit.

Une rencontre est prévue le mercredi prochain à la mairie de Kankan autour de cette affaire. Joint au téléphone, le Mory Kolofon Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan n’a pas décroché notre appel pour sa version des faits. Alors que sa gestion est régulièrement critiquée par les opposants locaux

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info