Un fait inédit s’est produit ce jeudi à la Maison Centrale de Coronthie. Mohamed Keita, un jeune de 30 ans a été appréhendé alors qu’il tentait d’introduire de la drogue dans cette prison. On l’accuse de vouloir vendre ces boules dans les violons.

Boubacar Kassé, le contrôleur général de police, directeur régional de la police de Conakry l’a présenté aux journalistes comme étant un vendeur de drogue.

Le jeune a gentiment rétorqué qu’il n’a fait que rendre service en acceptant d’introduire un colis d’une garde pénitentiaire à la Maison centrale. «  Ils m’ont piégé » a-t-il marmonné.

La garde en question, interpellée a dit qu’elle n’a jamais de colis à l’extérieure de la Prison. Confusion. Boubacar Kassé a déploré cette situation. Le jeune avait dissimilé, dit-il, 1 kg de chanvre indien qu’il allait, à coup sûr, faire entrer à la maison centrale.

Ce directeur de la police régionale de Conakry a déclaré qu’il va renforcer la sécurité autour de cette prison. Pour éviter pareilles déconvenues. Cette drogue est destinée forcément à un détenu dit Boubacar Kassé. Va falloir le dénicher à la Maison centrale

Par Mamady Cherif pour couleurguinee