Le mardi, le bâtonnier Me Djibril Kouyaté a salué l’initiative du Ministre de la Justice Mory Doumbouya qui a consisté à échanger avec les détenus à la Maison centrale.

« En ma qualité d’avocat et l’expérience que j’ai eue dans ce domaine, je n’ai jamais assisté à une réunion de travail de ce genre. C’est une première. Je crois qu’aujourd’hui, comme on le dit Morphée va planer sur cette maison centrale. Autrement dit, tous les détenus dormiront à poings fermés. Parce que l’important c’est que monsieur le ministre de la Justice est venu leur dire qu’ils ne sont pas des oubliés. Qu’ils sont des citoyens à part entière » s’est réjoui Me Djibril Kouyaté.

Le ministre de la Justice, dit-il, nous a dit que dès ce mercredi des commissions seront instituées pour examiner les doléances des détenus. Parmi ces détenus figurait le plus célèbre prisonnier guinéen, l’ex aide de camp de l’ancien chef de la junte Moussa Dadis Camara, Aboubacar Sidiki “Toumba” Diakité.

« J’ai reçu des instructions fermes et des orientations de monsieur le président de la République prof Alpha Condé et de son gouvernement dirigé par le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana de faire des questions liées à la détention, des préoccupations majeures et surtout dans les maisons centrales tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. Le débat entre les détenus a été particulièrement pertinent, des réclamations ont été faites, des doléances, l’ensemble des questions convergent sur la prise en charge sanitaire, des questions de liberté, bref des programmations allant dans le sens des procédures en attente de jugement. Nous avons pris bonne note. Dès demain je vous garantis que des commissions seront instituées pour pouvoir examiner très rapidement des doléances qui ont été soumises ici et sans langue de bois par l’ensemble des personnes entendues pour que force reste à la loi. Et notre priorité, c’est l’état de droit, ensuite la réhabilitation de l’autorité de droit. Et l’ancrage d’un système judiciaire efficient et efficace et respectueux des droits de l’homme. Je sors de cette rencontre particulièrement honoré et satisfait » a martelé le ministre Mory Doumbouya.

Selon un proche du ministre, cette initiative ne compte pas s’arrêter là, elle sera également l’objet de visite des autres maisons d’arrêt du pays, c’est tout une politique que le département a engagé, dit-il.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee

Facebook Comments