Depuis l’annonce de la fermeture des lieux publics et l’interdiction des rassemblements de plus de 30 personnes à l’intérieur du pays, la maison des jeunes de Kankan ne fait plus de recettes. Les activités sont complètement gelées dans cette enceinte, qui a l’habitude d’abriter les grands événements culturels

Appelée Batomba, cette maison de retrouvailles de la jeunesse affiche maigre mine. A cause de coronavirus, elle a été abandonnée. Mamady Ami Kaba, l’administrateur général reconnait que la situation économique n’est pas reluisante

« On a des charges ici. Nous avons des travailleurs auxiliaires qui ne sont pas des fonctionnaires. Chaque fin de mois, on doit honorer nos engagements vis-à-vis de ces personnes, parce qu’il y a des dames qui s’occupent de la propreté des lieux et des gardiens qui ne sont pas des fonctionnaires. Ils sont pris en charge par la recette que nous générons ici. Mais vu qu’il n’y a pas d’activité, donc c’est claire, économiquement, ça joue sur tout le monde. Ce sont des pères et mères de familles, ils ont des bouches à nourrir » A-t-il dit.

Il promet une possible réouverture de cette maison des jeunes. Mais, pour quand ? Kôôrô, Moossi ma alon !

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info