Enlevé en mars dernier, en pleine campagne électorale, le chef de l’opposition au mali, Soumaila Cissé a été libéré après plusieurs mois de détentions par des djihadistes. A son retour dans la capitale malienne l’opposant malien s’est exprimé

Au cours de sa toute première réaction à la télévision nationale malienne, l’opposant malien dit être très heureux de sa libération.

« Je suis très heureux d’être là. Pour le mali, pour ma famille, après plusieurs mois des conditions que vous savez, des conditions très difficiles dans le Sahara, dans un isolement quasi permanant dans ces zones. Mais, je dois avouer que je n’ai subi aucune violence ni physique ni verbale. »

Poursuivant son intervention, l’opposant malien a remercié toutes les personnes qui qe sont impliquées pour sa libération.

« Je remercie d’abord les nouvelles autorités maliennes qui ont été investies à mon absence. Dès leur investiture, j’ai fait une vidéo pour leur dire que je suis en vie. Après la publication de cette vidéo, le président et son vice président ont réagi avec beaucoup de prudence et d’intelligence et je tiens donc à les remercier. Le lundi 5 octobre 2020, ils m’ont informé que nous sommes libres. Je tiens à remercier les autorités maliennes, les chefs d’ETAT de la CEDEAO. Je remercie le peuple de ces pays parce que je sais, il y a eu un élan de solidarité qui s’est manifesté dans le monde. Je tiens à remercier le corps diplomatique, je sais que dans l’ombre, ils ont tous travaillé et je remercie ma famille politique, ma famille bref toutes les personnes de près ou de loin se sont impliquées dans ma libération. »

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info