L’heure n’est pas à la réjouissance au marché central de Mandiana. Commerçants, marchands et étalagistes, sont depuis plusieurs jours, confrontés à une inondation due aux premières pluies qui se sont abattues sur la préfecture. Ils pointent du doigt la mairie, qui selon eux, ne prendrait pas des dispositions pour assurer le curage des canaux d’évacuation des eaux de ruissellement.

Chaque année, le marché central de Mandiana, présente une image peu reluisante, après le passage des premières pluies. Selon Nouhan Diakité, président de la chambre préfectorale du commerce et administrateur général dudit marché, depuis plus de sept ans, ce marché est victime d’inondation « Depuis 7 ans, le marché de Mandiana est victime d’inondation chaque saison pluvieuse. Cet état de fait est dû à l’état actuel de la rivière qui traverse la ville, jusqu’au fleuve Sankarani. Il faut aussi ajouter, la construction anarchique des concessions aux alentours du fleuve. Ensuite, il y a le processus de bitumage des 5 kilomètres de la commune urbaine de Mandiana, exécuté par Guiter SA, qui a fait des caniveaux qui déboucher sur le fleuve, mais ces caniveaux s’arrêtent à mis chemin à 1 kilomètre de ladite rivière. C’est ce qui fait que, le marché est toujours inondé par les eaux drainées par les caniveaux » A-t-il dit.

Joint au téléphone, le maire de la commune urbaine de Mandiana, a déploré cette situation et a annoncé que des dispositions sont entrain d’être mises en place pour éviter au marché central de Mandiana, ce qu’il a connu depuis 7 ans « Il y a eu des études approfondies de la part des experts venus de Conakry, pour mettre en place un projet. Nous avons des partenaires qui sont prêts à financer le projet, mais pour l’instant, tout est arrêté avec la pandémie de Coronavirus » A-t-il dit.

Pour l’instant, les commerçants et étalagistes du marché central de Mandiana, qui payent les taxes à la commune, devront prendre leur mal en patience.

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info