Malgré toutes les mesures prises par les autorités du pays, la pandémie continue inexorablement sa fulgurante ascension en Guinée. Après Conakry, l’épicentre de la pandémie, plusieurs autres localités à l’intérieur du pays en ont enregistré des cas. A Mandiana, à date, selon le Préfet, 21 contacts au coronavirus ont été enregistrés et placés sous surveillance médicale par la direction préfectorale de la santé.

C’est dans la sous préfecture de Kiniéran, située à 50 kilomètres de la commune urbaine de Mandiana, que les 21 personnes contacts au coronavirus ont été enregistrées et placées sous contrôle médicale. Elles ont été en contact direct et indirect avec une personne testée positive au Covid-19 venue de Conakry. Selon Mohamed Lamine Doumbouya, Préfet de Mandiana, joint au téléphone par notre reporter, cette personne a été testée positive au Covid-19, sans attendre son résultat, elle a voyagé sur Mandiana, via Kindia et Dabola

« Nous avons reçu l’information de la part de la direction préfectorale de la santé, qui a été contactée par son homologue de Dabola. Un citoyen aurait fait son test à Conakry, sans attendre le résultat, il est venu à Dabola où il construit, en passant par Kindia. Quand il a vu que sa santé se détériorait, il a un guérisseur traditionnel à Mandiana, précisément à Kiniéran  avec qui il a un bon rapport, il est venu chez lui pour se faire soigner.  Il est rentré à Kiniéran le jeudi 30 Avril 2020, il a passé la nuit chez son guérisseur, le vendredi 1er mai, il s’est retourné dans son véhicule personnel. Dès que la direction préfectorale de la santé de Mandiana a été saisie de l’information, elle a dépêché des agents qui se sont rendus dans la sous préfecture de Kiniéran, pour mettre en quarantaine la personne qui a été en contact avec le monsieur et son entourage. Ce matin, le DPS m’a informé que deux (2) autres cas, proches de la famille se sont ajoutés à la liste, donc nous avons 21 contacts au coronavirus en observation à Mandiana » A-t-il dit.

Poursuivant, le numéro un de la Préfecture de Mandiana, a déploré le fait que la mesure de fermeture de Conakry au reste de la Guinée, ne soit pas respectée « Si le confinement de Conakry était vraiment respecté comme ça a été dit, les autres préfectures devraient être épargnées de cette maladie, mais les gens ne respectent pas la loi, c’est en Guinée qu’on voit ça. Tu fais un test, tu n’as pas le résultat et tu sors pour développer la maladie. Donc je profite de cet entretien pour lancer un appel, on ne peut vaincre cette maladie qu’en respectant les mesures barrières » A dit l’autorité préfectorale.

Après Siguiri et Kankan, la préfecture de Mandiana devient la troisième préfecture de la région de Kankan, a avoir enregistré des contacts au coronavirus.

Par Mariama Tata Diallo pour Couleurguinee.info