Le sous-préfet de la commune rurale de Dialakoro, localité située à 125 kilomètres de la préfecture de Mandiana a été vidé dans sa chambre ce vendredi 14 août 2020, par un serpent. Il a échappé de justesse à une morsure de l’hôte.

La sous-préfecture de Dialakoro est enclavée et manque d’infrastructures dignes de nom. Le sous-préfet de cette commune rurale a failli faire les frais de ce manque de confort. Idrissa Sangaré a entendu le sifflement du reptile et il a pris ses jambes au cou

« Je voulais aller prendre mes ablutions pour la prière et j’ai entendu un sifflement. Je pensais que c’était le ventilateur de la maison. Mais, j’ai constaté que le ventilateur était éteint. Donc, j’ai compris qu’il y avait quelque chose. J’ai cherché à sortir de la chambre un fuyant, j’ai même écrasé mon ventilateur » A-t-il dit.

Hors de danger, ce commis de l’administration locale a fait un appel au secours : « Je suis sorti. Je n’ai plus eu le courage de rentrer à la maison. J’ai appelé le vice maire et d’autres personnes pour qu’ils viennent m’aider à tuer le serpent. Quand ils sont venus, ils ont fait deux heures en train de le chercher et finalement, ils l’ont tué. Je suis vraiment déçu, je ne sais pas comment le serpent est rentré dans ma chambre » A-t-il dit.

Située au bord du fleuve Niger, la sous-préfecture de Dialakoro est une localité à vocation agropastorale distante de Mandiana (125 kilomètres). Mais, proche de la préfecture voisine.

Par Mariama Tata Diallo pour couleurguinee.info