Selon le Front national pour la défense de la Constitution, ” le triste bilan provisoire de cette répression féroce est d’au moins 20 personnes blessées dont 5 par balles et 2 dans un état très critique. Plusieurs dizaines d’arrestations ont également été enregistrées dont un groupe de femmes à Lansanaya.

Lire la suite ci dessous

FNDC_COMMUNIQUE N°121 (6)