Deux pickup up de la police anti-émeute ont pris position à la devanture du domicile de Abdourahmane Sanoh depuis 2heures du matin. Des agents sont descendus et ont pris position tout autour du bâtiment.

A 6heures du matin, une vendeuse de « lafidi » du quartier s’est installée à quelques encablures de là. Et ces agents ont pris d’assaut la vendeuse. Ils ont acheté à tour de rôle le riz qu’ils se sont mis à manger, tout en ne quittant pas des yeux le domicile du coordinateur du fndc de la constitution.

Au même moment au quartier Cosa, des jeunes ont brûlé des pneus des 6heures du matin. Ils ont perturbé la circulation. Ce mardi, les rues de la banlieue ne présentent pas l’ambiance des jours passés. C’est morose.

Par Aissatou Diallo pour couleurguinee.info