«Toute personne qui sera  prise sans son masque fera 72 heures de prison et payera une somme de 500.000fg » avaient indiqué samedi les autorités locales.

Depuis le matin de ce lundi 08 juin, les services de sécurité sillonnent la ville de Kindia et périphéries pour obliger les citoyens à porter leurs masques. Une décision prise samedi par les autorités locales. Au grand marché de Kindia, un groupe de jeunes a érigé des barricades pour manifester leur désaccord face à cette décision.

La circulation a été paralysée et les services de sécurité ont dispersé les manifestants à l’aide du gaz lacrymogène. A croire certains manifestants, plusieurs personnes ont été arrêtées.

Par Bountouraby Dramé, Kindia pour couleur Guinée