Certains propriétaires de magasins et boutiques sur la route le prince demandent aux politiciens tout bord confondu de s’entendre. Parce que selon certains d’entre eux que nous avons rencontré ce mercredi 22 juillet 2020, les manifestations qui sont organisées par les leaders du front national pour la défense de la constitution FNDC ont un impact négatif sur la bonne marche de leurs activités.

Tahirou Barry assis devant son magasin au camp carrefour exprime son crie de cœur. « Vraiment, il faut oser le dire à haute et intelligible voix, les marches organisées par les membres du front national pour la défense de la constitution FNDC impactent négativement le fonctionnement de nos activités. Il faut qu’ils essayent de voir une autre stratégie et je pense que cette stratégie ne les arrange pas et cela ne nous arrange pas aussi » dit-il.

Moussa Kaba vendeur de pièces détachées sur la route de prince abonde dans le même sens.

« J’avoue que les politiciens guinéens de la mouvance comme de l’opposition fatiguent nous les commerçant. Chaque fois, quand il y a des manifestations, nous sommes les premières victimes et après chacun rejette la responsabilité sur l’autre. » dit-il

De son côté, Fatoumata Bah demande aux politiciens de dialoguer entre eux pour préserver la paix dans notre pays.

« Je demande à tous les politiciens guinéens, tout bord politique confondu de dialoguer parce que selon moi seul le dialogue peut résoudre tout problème »

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info