Suite au décès de l’administrateur du marché Enco 5 dû, semble-t-il, au coronavirus, le maire de la Commune de Ratoma Issa Soumah a annoncé la fermeture de ce marché situé dans la même commune de Ratoma. Mais, sur le terrain, le constat est tout autre. Vendeurs, vendeuse et acheteurs chacun y vaquent librement à ses occupations, sans se préoccuper de cette décision du Maire.

Certaines vendeuses disent  même que cet administrateur n’est pas décédé du covid 19, mais d’une crise cardiaque. Fatou Sylla est de ceux qui soutiennent cette hypothèse.

« Nous avons appris que notre administrateur est décédé du covid19. Mais, cette information est fausse. Ce monsieur était toujours malade et selon nos informations, il est décédé d’une crise cardiaque et non du coronavirus. »

La décision du maire Issa Soumah relative à la fermeture temporaire de ce marché n’est pas du tout respectée sur le terrain par les vendeurs et vendeuses dans ce marché.

Madame Sow Binta Bah assise devant son commerce explique la cause du nom respect de cette décision.

« Vraiment, cette décision du maire est très difficile à respecter, parce que c’est ici que nous gagnons notre dépense. Mais, s’ils nous disent de fermer temporairement, cela ne nous arrange pas et moi qui suis chargé de la famille, mon mari est malade. Il ne travaille pas depuis longtemps. »

Mamadou Sow, taximan demande à l’ensemble des travailleurs de ce marché de respecter la décision du maire.

« Moi, je demande aux gens qui travaillent dans ce marché de respecter la décision du maire pour éviter d’être contaminés » a-t-il conseillé.

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee