Seydouba Sacko, le Maire de Matam est allé rejoindre son ancien vice maire Ismaël Condé en détention. C’est hier lundi qu’il a été arrêté et débarqué à la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS).

Il a suivi le même cheminement que le vice maire. C’est une société qui a porté plainte contre ces deux élus locaux.

On ne sait pour l’instant pas les motifs réels de ces interpellations. Mais, ils ne devraient pas tarder à être présentés à un Procureur selon un avocat du groupe.

Par couleurguinee.info