Dans un Tweet, l’artiste déclare « Après avoir attisé le feu de la suprématie blanche et du racisme depuis le début de votre mandat, vous avez le culot de jouer l’autorité morale avant de menacer [de l’usage] de la violence », pouvait-on lire sur la page de l’artiste de 30 ans. Elle continue en menaçant de chasser Trump du pouvoir « Nous allons voter pour vous chasser en novembre », a-t-elle dit.

Taylor Swift, très remontée a cité une partie du message tweeté jeudi par le président américain qui, évoquant des émeutes à Minneapolis. « Quand le pillage commence, les tirs partent », avait écrit Donald Trump.

Donald Trump, a assuré vendredi que son tweet avait été mal compris et qu’il évoquait, en réalité, de possibles échanges de tirs entre émeutiers et non l’usage de la force par la police.

A rappeler que depuis 2018, Taylor Swift soutient les Démocrates. Elle avait été vivement critiquée, par Donald Trump, qui avait expliqué, via Twitter, qu’il aimait « environ 25% moins » sa musique. La chanteuse a finalement pris position pour les élections en Octobre 2018 pour soutenir deux candidats démocrates de l’Etat de Tennessee.

Elle a déjà indiqué publiquement qu’elle souhaite s’engager en faveur du candidat démocrate à l’occasion du scrutin présidentiel de novembre prochain.

Louda Fogo Baldé pour couleurguinee.info