Le président de NFD, Mouctar Diallo a réagi ce mercredi à l’attaque hier de son siège situé à Hamdalaye par un groupe de jeunes mécontents. Joint au téléphone dans l’émission les « GG » depuis la Moyenne Guinée où il séjourne actuellement dans le cadre de la campagne électorale,  il a laissé entendre que cette attaque a été planifiée, orchestrée et exécutée.

« Ce n’est pas la première fois malheureusement que notre siège soit attaqué. Nos militants et responsables sont attaqués, sont agressés par des militants de l’UFDG. C’est planifié, c’est orchestré et c’est exécuté. Vous vous rappelez lors du double scrutin référendaire et législatifs, notre siège aussi a été saccagé. Récemment, il y a de cela quelques jours aussi, nous avons installé un point d’animation de campagne pour la réélection du président Alpha Condé devant notre siège, cette installation a été aussi saccagée par les éléments de l’ufdg qui ne cessent de nous provoquer » a-t-il fait savoir.

Le leader de NFD estime que l’attaque de son siège a un lien avec le choix qu’il a fait, celui de s’aligner derrière le président Alpha Condé.

« Nous avons choisi d’être avec le professeur Alpha Condé. C’est un choix que nous avons assumé et que nous assumons jusqu’au bout. Nous sommes très actifs pour sa réélection dans le cadre d’une élection apaisée, inclusive et transparente. Et c’est pour cela que nous sommes sur le terrain. Nous faisons la campagne dans les règles de l’art. Donc, nous n’avons jamais attaqué, même moi dans tous mes discours, je n’ai jamais attaqué l’UFDG. Je n’ai jamais parlé de l’UFDG. Je parle de mon candidat, de son bilan et de son programme et j’invite les populations à voter pour mon candidat qui est le professeur Alpha Condé » a-t-il indiqué.

Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.