La semaine dernière, le président de la Ceni a annoncé l’affichage des fiches électorales dans les différents bureaux de vote sur toute l’étendue du territoire national, pour que les électeurs contrôlent s’il n’y a pas d’anomalies sur leurs noms et leurs photos. Mais, ces différentes fiches sont en train d’être endommagées par endroits dans le Sud-Est de la Guinée, cela s’explique par l’incivisme de certaines personnes.

Dans le district de  N’Zao relevant la sous-préfecture de Yalenzou, Préfecture de N’Zérékoré, toutes les fiches électorales ont été déchirées et découpées par certains citoyens qui commencent à les utiliser pour vendre les condiments au marché.

Le président de la commission électorale sous-préfectorale indépendante s’est insurgé contre ces citoyens qui sont en train de vandaliser ce matériel électoral dans sa circonscription : « Vraiment ça me fait très mal de voir certaines personnes qui se sont attaquées à ces fiches électorales. Je ne sais pas quoi dire. On a affiché ces fiches pour que les gens viennent contrôler leurs noms et photos s’il n’y a pas d’anomalies. Mais, si je vois, ces actes d’incivismes, ça m’énerve. Lorsque nous aurons appréhendé quelqu’un dans les autres localités, il fera face à la loi.

Alors, je demande à tout le monde de ne pas s’attaquer à ces fiches électorales ». S’est insurgé Nyankoye Mamy président de la CESPI de Yalenzou.

Il faut retenir que ce n’est pas la première fois que ces actes d’incivisme se produisent dans la sous-préfecture de Yalenzou. Au double scrutin dernier, législatif et référendaire, des fiches ont été endommagées dans plusieurs villages et dans la commune urbaine de N’Zérékoré par des inconnus.

Par Jean François Mamy correspondant régional pour couleurguinee.info