Hier mardi, au terme d’une réunion qui a pris fin à 2 heures du matin, les jeunes mécontents de la fédération du Rpg arc en ciel ont accepté de se calmer. Une médiation pilotée par Sékou Souapé, selon le porte-parole de ces jeunes, a réussi à les amener à de meilleurs sentiments. Les revendications trouveront une solution, aurait-il promis.

Ces jeunes sont descendus dans les rues le mardi parce qu’ils se disent marginalisés au sein du parti, par des responsables. Ils ont fait remarquer qu’ils militent au sein du  Rpg-en-ciel et ils n’ont rien eu comme retombée de la part du président Alpha Condé.

« Il y a certains cadres du parti ici qui n’ont jamais respecté les engagements vis-à-vis des jeunes militants. Chaque fois, c’est des fausses promesses. Quand on nous demande d’envoyer les dossiers, on voit que vers la fin, nous ne sommes pas recrutés.» a dit leur porte-parole.

La distribution des  biens (motos, voitures), du parti ne doit plus être confiée au gouverneur et au Préfet. Les gens qui ont trop duré dans le parti doivent être récompensés. Il faut intégrer beaucoup de jeunes dans les effectifs de la fonction publique, lors du recrutement en cours. Il faut réintégrer les différents secrétaires généraux qui ont été suspendus illégalement. Ce sont certains des points de revendications brandies par les manifestants

              Par le correspondant Jean François Mamy

             pour couleurguinee.Info