Fassou Goumou opérateur économique et homme politique a été arrêté par des gendarmes  le lundi 23 Mars 2020, lendemain du double scrutin contesté par le Front national pour la défense de la constitution dans la capitale de la région forestière.

Aux dires de monsieur Fassou Goumou, il a été arrêté alors qu’il revenait de la Sous-préfecture de Samoé où il était allé avec le président de l’union Kpèlè : « C’est le 23 mars que le président de l’union Kpèlè, monsieur Aimé m’a dit de venir avec lui à l’université qui se trouve à Boma. Quand je suis arrivé, il m’a dit que les gens menacent de couper la route nationale, ce n’est pas bon pour N’Zérékoré. Comme je sais que tu es écouté par les citoyens on va aller à Samoé les sensibiliser. C’est ainsi, après la sensibilisation je suis revenu en ville et Aimé lui, a continué à Nyanpara pour prendre le carburant. Une fois arrivé à Boma, on a suivi le cortège des militaires qui étaient là pour notre sécurité. Ils ont décidé d’un coup de fouiller toutes les voitures. Après la fouille, ils n’ont  rien trouvé de compromettant, un militaire s’est assis à côté de moi pour me dire, je te sécurise. Quand on est arrivé devant le camp Behanzin, ils ont conduit directement ma voiture au camp » A t-il expliqué.

Cet opérateur économique est revenu sur son audition: « Pendant l’audition à la gendarmerie, c’est le commandant adjoint qui est venu ordonner d’arrêter l’audition. On m’a transféré au commissariat de police et de là, ils m’ont dit que je dois retourner avec eux encore à la gendarmerie pour finaliser l’audition. On est revenu à la Gendarmerie où on a continué l’audition. Mais, comme je vous ai dit, le dossier était vide, je ne sais pas qu’est ce qu’ils me reprochent exactement » A laissé entendre Monsieur Goumou.

Il faut rappeler que Monsieur Fassou Goumou a été arrêté illégalement pendant le mois de février par des hommes en uniforme cagoulés et transféré à la DPJ de Kaloum où il a passé quelques jours avant d’être libéré pour défaut de charges. Les ennuis de cet ancien allié du RPG-en ciel ne cessent d’augmenter depuis qu’il a quitté le navire rpg arc en ciel.

                                                              Par Jean François Mamy pour couleur guinée. Info