Ce mardi, tristesse et consternation à Hamdallaye au domicile de feu Alpha’O Fashion et à la morgue de l’hôpital Ignace Deen. La nouvelle subite de la disparition de l’artiste a ému l’opinion. A la morgue de l’hôpital  Ignace Deen, un hommage lui a été rendu par tous ceux qui l’ont connu.

Le Gouvernement guinéen a été représenté par Sanoussy Bantama Sow, le ministre de la culture. La famille a émis le souhait d’envoyer la dépouille à Timbi Madina, village d’origine du défunt pour des obsèques en famille

Mais, les autorités guinéennes ont invité la famille, compte tenu de l’urgence sanitaire, à accepter de l’inhumer à Conakry. Il reposera donc pour la postérité au cimetière de Hamdallaye, après la prière de 14h.

Sanoussy Bantama Sow a rendu hommage au défunt :

« C’est un jeune que j’ai connu, qui a beaucoup d’initiative et beaucoup d’énergies.  Les mots me manquent pour expliquer ce que je ressens. Nous présentons nos condoléances à tous les styliste de la Guinée » a dit le ministre

” C’est vraiment déplorable. Généralement en Guinée, quand nos hommes sont malades, avant de venir à l’hôpital, ils passent par l’indigénat. Si l’indigénat se fatigue, ils viennent à l’hôpital. Tandis que c’est le contraire qui devrait se faire. Mais, encore, c’est la volonté de Dieu. C’est avec beaucoup de peine que je parle puisque moi Alpha’O m’habillait » a dit le ministre Bantama Sow à la morgue. Isto Keita, le secrétaire général de ce ministère a aussi rendu hommage à l’artiste. Pour son génie et son courage, malgré les faibles moyens dont il disposait, pour faire du bon travail.

Par Abdoulaye Bah pour couleurguinee