Echos de province

N’Zérékoré : Plus de 40 personnes arrêtées par les forces de l’ordre

single-image

Les arrestations de personnes retranchées dans des villas se poursuivent en province. A N’Zérékoré, plus de 40 personnes ont été arrêtées.

Cette vague d’arrestation dans le quartier Horoya I est le résultat d’une longue filature procédée par les forces de maintien de l’ordre, selon le maire de la commune urbaine

« C’est le résultat d’une longue filature. Nous avons été informés par les services de sécurité et par le chef du quartier Horoya I, qui est venu jusqu’à mon bureau pour me dire monsieur le maire il y a des personnes étrangères dans mon quartier. C’est ainsi que j’ai informé la sureté. La sureté qui a fait la filature ; elle est partie s’informer. Effectivement, ils m’ont confirmé qu’il y a plus d’une quarantaine de personnes dans une habitation » explique Moriba Albert Delamou

Toujours selon cette première autorité communale, ces gens en état d’arrestation seront remis à la justice pour des fins d’enquêtes : « Ils sont dans nos locaux et nous voulons savoir un plus sur la raison de leur présence à Nzérékoré. Parce qu’on ne peut pas de façon volontaire retrouver une quarantaine de personnes regroupées dans une concession on ne sait pas ce qu’ils font. Et lorsqu’on leur a demandé ils ont dit que c’est QNET et qu’ils font des achats en ligne » a confié monsieur le maire.

Parmi ces 40 personnes mises aux arrêts, il y a un seul jeune de Nzérékoré. Les autres viennent des différentes préfectures du pays. Face à cette vague de personnes arrêtées se réclamant employées de Qnet, les autorités guinéennes ont rendu publique hier une décision interdisant toute activité de la société Qnet en Guinée.

                                                                                    Par Jean François Mamy pour couleurguinee

 

 

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes