Les rumeurs ces jours ont troublé le sommeil de Capitaine Moussa Dadis Camara en exil prolongé à Ouagadougou au Burkina Faso. On lui aurait attribué des intentions d’être candidat à la présidentielle du 18 octobre. Ce mercredi 09 septembre 2020 à N’Zérékoré, David Massa Zogbelemou, le porte-parole des sages a apporté un démenti formel à ces rumeurs

« Je m’adresse à vous au nom du patriarche de N’Zérékoré suite aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux dans le pays et particulièrement à N’Zérékoré. Ces rumeurs sont que notre fils Moussa Dadis Camara se porte candidat aux élections présidentielles de 2020. Afin que je puisse faire cette déclaration, le patriarche m’a demandé de parler avec son fils le président Dadis, et lorsque nous lui avons posé la question de savoir s’il prendra part à cette échéance électorale, notre fils le président Dadis a démenti cette information. Et il a dit que ce qui se dit sur les réseaux sociaux, ce n’est pas vrai. De près ou de loin, il ne s’est pas manifesté pour être candidat à cette élection. Donc, ce sont des hommes mal intentionnés qui sont en train de faire circuler ces fausse nouvelles. Au nom du patriarche et celui du président Dadis, je vous dis que c’est faux » a dit ce porte-parole

Selon lui, toute personne qui sera prise en train de diffuser ces fausses informations sur les réseaux sociaux suivra la rigueur de la loi : «Si quelqu’un reste à faire propager ces rumeurs sur les réseaux sociaux et si on met main sur lui, surtout à N’Zérékoré, on va le juger d’une manière coutumière, nous allons l’interpeller ici au vestibule du patriarche et il va nous donner toutes les preuves. Nous voulons que l’harmonie et la quiétude qui règnent à N’Zérékoré continuent » prévient ce notable de la Guinée forestière

Par Jean François Mamy correspondant régional de couleurguinee.info