Un homme d’une quarantaine d’année a poignardé sa femme enceinte avant de tenter de se suicider  dans la journée du mardi, 26 Mai 2020. L’acte s’est produit dans le quartier Nyèn, dans la commune urbaine de Nzérékoré.

Selon les informations recueillies sur places, c’est dans l’après-midi d’hier Mardi que  Saîdou Sidibé, père de cinq enfants a tenté d’ôter la vie de son épouse Mariame, qui est enceinte de quatre mois.

L’un des voisin de la victime qui a préféré garder l’anonymat nous a confié que c’est à 12 heures que M. Sidibé s’est attaqué à sa femme enceinte pour des motifs jusqu’à présent  inconnus : «C’est à midi que Sidibé  a agressé sa femme qui est enceinte, il a poignardé sa femme au ventre ensuite au cou. Lorsqu’il a fini de mortellement blessé son épouse, il s’est enfermé dans la chambre où il a aussi tenté de se donner la mort par ce même couteau au ventre et au cou. C’est à travers le cri de la femme que les gens ont alerté les forces de l’ordre, donc lorsqu’ils sont arrivés ça trouvait qu’il  avait fermé la porte et il refusait de sortir. C’est en ce moment que les forces de l’ordre  ont  défoncé la porte, à l’intérieur de la maison l’agresseur s’est poignardé au ventre avant de planter le couteau à son cou. L’homme et sa femme ont été tous transportés à l’hôpital régional pour des soins intenses». A expliqué ce voisin.

Toujours selon notre interlocuteur, cet homme aurait un problème mental dû à un accident de la circulation : «Depuis que Saîdou Sidibé a fait l’accident là, ses comportements étaient devenus un peu étranges » A laissé entendre ce témoin.

Il faut rappeler que depuis quelques temps, le taux d’homicide volontaire est en train de prendre des proportions très inquiétantes dans la préfecture Nzérékoré.

Par Jean François Mamy pour couleurguinee.Info