« Ce n’est pas parce qu’on n’est pas préoccupé par la mémoire des victimes, mais c’est au contraire parce que nous avons la conviction qu’une fois arrivés majoritaire soit à l’assemblée nationale ou si on gagne l’élection présidentielle, nous pouvons inverser cette tendance pour que justice soit rendue à ces victimes, pour que les coupables soient confondus avec les commanditaires et que les familles puissent finir leur deuil. C’est vrai que les gens vont nous dire que nous n’étions pas là pendant les législatives… mais les législatives, il y avait deux écueils : le problème du fichier et le couplage avec le référendum que nous contestions….Voilà la réalité ! » a fait savoir Ousmane Gaoual Diallo dans un entretien accordé à couleurguinee.

« La sécurisation des voix de l’Ufdg à cette campagne est primordiale. C’est un souci majeur qui va mobiliser 80% de notre énergie pendant cette campagne » dit-il

Aux militants de l’UFDG dont les cartes d’électeurs ont été brûlées lors des législatives de mars, Ousmane Gaoual rassure

« Sans aucun doute, il y aura une nouvelle redistribution de cartes, des commissions de distributions qui vont recevoir les cartes sont en train d’être mises en place. Il y a déjà eu des directives de la Ceni dans ce sens » annonce-t-il

L’absence du parti UFR de Sidya Touré à cette compétition aura bien des répercussions au niveau de l’observation pendant ce scrutin regrette ce responsable de l’UFDG.

« S’il était avec nous, on aurait pu mutualiser ne serait-ce que les efforts de surveillances des bureaux de vote. Aussi même dans la dénonciation des travers de ce système de gouvernance parce qu’il a eu l’avantage de le connaître de l’intérieur. Mais, s’il ne prend pas part, pour nous, aussi longtemps que c’est notre partenaire, on ne peut pas se réjouir… Mais, nous espérons que même s’il n’est pas candidat, nous ne perdons pas la possibilité de le voir à nos côtés à travers ses militants pour pouvoir battre le système Alpha Condé. Parce que sans doute, il sait aussi que ça, c’est son objectif fondamental » a conclu ce politicien.

     Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info