Ousmane Gaoual Diallo a réagi ce mercredi à l’attaque du cortège du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana en moyenne guinée notamment à Labé et à Dalaba.

Joint au téléphone dans l’émission les « GG », le chargé de communication du parti Union des Forces démocratiques de Guinée réfute les propos avancés par le ministre secrétaire général à la présidence Kiridi Bangoura, qui pointe du doigt les militants de l’Ufdg qu’il dit être à l’origine de cette attaque.

« Ce que Kiridi raconte, je lui laisse la responsabilité de ça. Ce qui est clair, pour l’Ufdg nous sommes inscrits dans la conquête démocratique du pouvoir. Il ne faut pas oublier cela et ça c’est fondamental. Et c’est pour ça une fois que l’opportunité nous est donnée, nous condamnons toutes les formes de violence d’où qu’elles viennent, quelle que soit la victime, c’est fondamental » souligne-t-il.

Ousmane Gaoual  Diallo dit que l’Ufdg n’est en rien associée dans cette attaque du cortège du premier ministre qui était à Labé pour le lancement de la campagne du parti Rpg arc-en-ciel en prélude de la présidentielle du 18 octobre.

« Je dis clairement que l’Ufdg aujourd’hui à Labé n’est associée à rien dans une attaque contre Kassory » a-t-il indiqué

Ousmane Gaoual Diallo indexe la personne de Madifing Diané, le Gouverneur de la region administrative de Labé qu’il accuse d’avoir orchestré cette attaque. Il dit disposer d’informations selon lesquelles ce dernier était en train de préparer des mouvements de jeunes à Labé.

« Nous avions des informations claires sur des attitudes de Madifing Diané qui était en train d’orchestrer des mouvements de jeunes pour susciter ce qui est arrivé à Labé. C’est pour cela dès que nous avons eu cette information, l’Ufdg a organisé une caravane dans toute la ville, tous les responsables nationaux sont intervenus dans des radios pour rappeler aux gens toute la journée que la campagne est un moment de liberté, de circulation, de parole et tout et comme par le passé, cela doit être respecté » a-t-il fait savoir.

Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.info