Ce vendredi, le collectif des étudiants des secteurs public et du privé a appelé l’ensemble à un boycott de la rentrée des classes prévue le lundi prochain. Ce collectif dit ne pas comprendre comment les autorités en charge de l’éducation ont planifié la reprise sans se préoccuper de la flambée de prix de transport. Lisez ci-dessous la déclaration

Couleurguinee.info

 

Facebook Comments