Début ce mercredi 5 Août 2020 au palais du peuple de la convention nationale du RPG arc-en-ciel. Un des temps forts de cette convention sera le choix du candidat du parti à la présidentielle du 18 octobre 2020. Elle prend fin demain jeudi.

Le président guinéen Alpha Condé sera-t-il investi candidat ?  Souleymane Keita,  député de la majorité parlementaire et membre du bureau politique National du RPG arc-en-ciel a donné ce mercredi un avant-goût de ce qui va se passer à cette convention.

« Le dispositif pratiquement est complet. Les invités sont arrivés de tous les horizons. À savoir les délégués régionaux, les responsables des organismes nationaux. Le bureau politique, le comité central, les organismes nationaux et les alliés de la codec et du NAPDD mais également les membres du gouvernement pour dire maintenant que la salle est complètement pleine. Puisque nous avons pris soin de respecter les mesures de distanciations sociales édictées par les professionnels de la santé. La grande salle du palais du peuple n’a pu contenir que 300 personnes » a dit ce cadre des jeunes du parti.

« La cérémonies va commencer tout à l’heure avec la mise en place d’un agenda. Avec à la clé le discours d’ouverture qui sera prononcé par Monsieur le PM chef du gouvernement. Les délégué régionaux aussi feront leur intervention » dit-il

Le président Alpha Condé a été sollicité lors des différents congrès régionaux dans le pays. Pour Souleymane Keita, à l’intérieur du parti, il n’y a pas d’autres candidats potentiels que celui de la personnalité d’Alpha Condé vu les résultats de sa gouvernance. Il réitère qu’il n’y a pas deux choix à faire.

« Le professeur Alpha Condé comme j’aime le rappeler souvent est le candidat naturel du parti. Et nous pensons qu’aujourd’hui il est encore très apte au regard de tout ce qu’il représente au plan leadership, perspective. Il est le mieux placé pour conduire les destinées de notre nation. En tout cas si le peuple de Guinée arrivait à lui accorder son suffrage le 18 octobre prochain. En tout cas au niveau de la majorité présidentielle pour nous il n’y a pas deux choix. Et je suis sûr que c’est  ce qui pourrait être entériné à l’issue des deux jours de conventions que nous allons faire aujourd’hui et demain » estime-t-il.

À signaler qu’il n’y a pas eu d’invités venus de l’étranger pour prendre part à cette convention a dit Souleymane Keita.

    Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.info