Echos de province

Panique à Kankan : Le Préfet Aziz Diop, joue les sapeurs-pompiers.

single-image

Ce mardi, lendemain d’une rumeur, qui s’est emparée de la ville de Kankan et qui a conduit à la fermeture de plusieurs commerces, le Préfet Aziz Diop a eu un entretien avec les responsables des commerçants. Il les a invités à ouvrir les boutiques et à ne rien craindre pour leur sécurité.

Malgré la sérénité et le calme qui ont caractérisé le double scrutin à Kankan, les commerçants vivent la peur au ventre. Dans la journée du lundi, lendemain du double scrutin, une folle rumeur faisant état d’affrontement s’est emparée de la ville, en un laps de temps, tous les commerces ont été fermés.

« Les folles rumeurs là, sont des allégations qui n’ont aucun fondement. Ce matin, j’ai demandé qu’on rencontre l’ensemble des commerçants, pour les rassurer. Kankan, c’est Nabaya, on ne brûlera jamais, plus jamais une maison ici. On ne brûlera jamais, plus jamais une boutique à Kankan. On ne s’en prendra à personne, je leur ai demande de faire confiance aux autorités locales » A-t-il dit.

De son côté, El Hadj Mamadou Saliou Sidibé, porte-parole des commerçants s’est dit rassuré par les propos du Préfet. Il dit que dorénavant tous ceux qui tenteront de propager de fausses informations dans cette ville seront remis aux autorités.

Depuis qu’ils ont été victimes de pillages le 6 janvier dernier, les commerçants de Kankan, se sentent dans l’insécurité.

                                                                                     Par Mariama Tata Diallo, pour Couleurguinee.info

Laissez un Commentaire

Your email address will not be published.

Articles Connexes