Depuis les États-Unis où elle réside, Dame Doussou Condé activiste guinéenne et  militante de première heure du RPG a réagi hier vendredi à la candidature du président Alpha Condé et celle de l’opposant Cellou Dalein Diallo à l’élection présidentielle d’octobre. Elle croit dure comme fer que cette fois-ci le président Alpha Condé n’a pas de chance pour gagner cette élection.

« Le troisième mandat de Monsieur Condé, il s’est trahi lui-même et il nous a trahis mais Dieu le trahira. Tout ce qui vient demain, c’est Dieu qui connaît, mais je suis persuadée que quoi qu’il arrive après cette élection là ça ne sera plus comme avant. Je pense qu’ils (les opposants) ne sont pas allés pour se faire ridiculiser malgré qu’ils savent que tout est taillé à la dimension du pouvoir en place. Ça va changer la donne. Donc, donnons le temps au temps. Ce que je vais dire aux guinéens, à partir du 18 octobre soir, le début de la fin de ce pouvoir va commencer » a-t-elle articulé dans l’émission « œil de lynx »  de Lynx Fm.

La candidature de Edouard Zoutomou de la diaspora forestière à cette élection a été recalée. Doussou Condé a abordé ce nouveau développement

« Qu’il est malade, c’est faux ! Il est plus saint que Alpha Condé, lui. Je connais mon frère Zoutomou. Ce Monsieur n’est pas n’importe qui aux États-Unis… Mais quand on élimine ce dernier juste pour avoir la forêt c’est incroyable ! Mais je crois à la forêt » dit-elle.

Évoquant le cas de Cellou Dalein Diallo, cette activiste estime que ce dernier n’a rien à perdre malgré qu’elle dit ne pas être d’accord avec sa participation. Néanmoins, elle en a profité pour prodiguer des conseils aux opposants qui se sont engagés dans la course.

« D’abord il (Cellou) est venu en guerrier lors de sa convention, j’ai aimé l’image. Mais, je lui demanderai aujourd’hui de rester comme ça. Monsieur Condé cette fois-ci ne gagnera pas le coup KAO s’il y a élection. Vous avez connu la stratégie de Wade contre Abdoul Diouf. Au moment où l’Etat envoyait les résultats, ceux qui étaient dans les bureaux de vote avaient tout enregistré et filmé, ils envoyaient au fur et à mesure et finalement Monsieur Abdoul Diouf a compris qu’il a perdu. Moi, puisqu’ils sont partis, surtout Monsieur Cellou Dalein Diallo, je sais qu’ils ont tous les équipements technologiques pour bien suivre. Je ne suis pas d’accord hein! Ils n’ont qu’à prendre leurs responsabilités. Ils ne doivent pas croiser les bras, ils doivent aller jusqu’au bout » les a-t-elle conseillés.

        Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.info