Docteur Ousmane Kaba, président du parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), invité de l’émission Grandes Gueules de ce mardi, 16 juin 2020 a déclaré qu’avec ou sans Alpha Condé, il ira à l’élection présidentielle de 2020. Déclaration critiquée par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC)

« Nous sommes un parti politique, un parti politique a pour vocation la conquête du pouvoir par les urnes. C’est notre objectif premier. Et j’ai des milliers de militants qui ont beaucoup souffert du fait qu’on ne soit pas parti aux législatives. On ne va pas continuer à faire la politique de la chaise vide. Cela ne signifie pas du tout que l’on cautionne le pouvoir. Cela ne signifie pas qu’on n’est pas dans le FNDC, ça n’a absolument rien avoir. Je suis cohérent moi. Le front national pour la défense de la constitution, on s’est réuni au tour de cet objectif unique, et c’est ce que nous continuons à faire mais, le FNDC n’a pas été créé pour choisir les candidats à la présidence. On ne peut pas continuer à refuser toutes les élections nationales. Ça ne veut pas dire au FNDC que nous allons arrêter le combat, mais moi en tant que président du parti politique (PADES), j’ai besoin de rassurer mes militants en leur disant qu’il faut s’apprêter, qu’il faut se battre sur le terrain pour gagner la présidence de la République », a-t-il fait remarqué.

Il fera remarquer ceci: « Je ne viens pas en politique pour être ministre, je ne viens pas en politique pour être quoi que ce soit, je viens en politique pour être président de la république. C’est la seule façon de changer ce pays, j’ai déjà fait les autres façons je n’ai pas réussi. Moi, lorsque je dis que je serais candidat avec ou sans Alpha Condé c’est très simple, ça veut dire nous allons continuer à nous battre pour le disqualifier conformément à notre objectif mais au cas où nous n’arriverons pas à le disqualifier et bien nous n’allons pas faire la chaise vide, c’est très simple. Nous allons nous battre, nous allons être candidat contre lui. Comme ça le peuple de Guinée va choisir, parce que en définitive tout dépend du peuple de Guinée. Si le peuple veut un mandat à vie d’un président de la république qui n’arrive même pas à atteindre les objectifs de ce pays, à ce moment le peuple est responsable mais nous n’allons pas faire la chaise vide et le PADES n’a pas à demander l’autorisation du FNDC », dira Dr Ousmane Kaba.

Par Louda Fogo Baldé pour couleurguinee.info