Un Alpha Condé arborant une bavette anti coronavirus était ce jeudi à la Cour Constitutionnelle. Pour le dépôt de sa candidature au greffe de l’institution.  L’accès au bâtiment a été limité à un nombre restreint de journalistes. A sa sortie, le locataire de Sekhoutouréyah, candidat à sa propre succession, n’a pipé  mot à la presse. Mouctar Diallo, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes présent sur lieux s’est exprimé.

« Cet élan populaire exprime l’adhésion de la majorité du peuple à la candidature du président Alpha Condé, au soir du 18 octobre 2020. Donc, nous sommes confiants que la Cour Constitutionnelle validera sa candidature. Et qu’au soir du 18 octobre 2020, notre candidat sera vainqueur de la plus belle manière, suite à des élections libres, crédibles, transparentes, inclusives et paisibles » affirme-t-il.

Domani Doré, porte-parole du parti rpg arc-en-ciel, soutient pour sa part que la  candidature du président Condé n’est que l’aboutissement de la volonté du peuple.

« Une candidature qui a été sollicitée par une large majorité du peuple de Guinée notamment les femmes et les jeunes. Vous l’avez constaté hier, il y a eu un événement inédit. Les femmes de Guinée ont cotisé, ont mobilisé des ressources pour payer sa caution. Et vous le savez très bien. Quand on parle de la Guinée et qu’on extrait les femmes, je crois qu’il n’y aura pas de Guinée. Donc, toutes ces raisons nous obligent à accompagner notre candidat aujourd’hui à la Cour constitutionnelle » a-t-elle déclaré.

A la devanture de la Cour constitutionnelle, des femmes ont scandé des slogans favorables au candidat du parti au pouvoir.

Par Mamady Cherif pour couleurguinee