L’ancien ministre de la sécurité Maitre Abdoul Kabélé Camara a été déclaré candidat ce mercredi par sa formation politique, le Rassemblement Guinéen pour le Développement. Ce leader membre du FNDC soutient qu’il n’est pas question de boycotter la présidentielle. Pour lui, aller battre le président Alpha Condé dans les urnes est la meilleure solution. Il a expliqué ce qui a motivé cette décision

« La politique de la chaise vide n’a jamais produit des résultats positifs. La politique de la résignation n’est pas l’apanage du RGD et ne sera jamais pratiquée par le RGD. Ceux qui n’iront pas, je respecterai leur position. Le RGD participera à ces élections pour mener ce combat pour l’alternance démocratique. Nous voulons une élection apaisée » déclare-t-il.

Cet ancien avocat du président Alpha condé soutient qu’à part les manifestations de rue, il existe d’autres moyens pour empêcher la candidature du président Alpha Condé pour un troisième mandat.

« Quand Monsieur le Président de la République se prononcera sur sa candidature et de façon claire, le RGD avisera. Il y a des procédures qui sont prévues par nos lois et règlements. On utilisera toutes les voies de recours possibles » prévient-il

Maître Abdoul Kabèlè Camara déclare que le coup d’Etat au Mali est une leçon pour le pouvoir en Guinée.

« Je pleure pour les Maliens. Le Mali et la Guinée sont deux poumons dans le même corps. C’est un avertissement pour tout le monde. Nous souhaitons que tout se passe très bien dans ce pays » dit Me Kabele.

Le président du RGD a invité ses pairs du FNDC à éviter de tomber dans ce qu’il appelle le piège du président Alpha Condé, en boycottant le scrutin du 18 octobre 2020

Par Mamady Cherif pour couleurguinee.info