Dans un entretien accordé à la radio Espace Fm ce vendredi 5 juin 2020, l’ancien sociétaire du Syli National et ancien Ministre des sports, Aboubacar Titi Camara a dénoncé les propos tenus par son remplaçant à la tête du Département des sports, le Ministre Sanoussy Bantama Sow.

Pour Elhadj Aboubacar Titi Camara, n’est pas plus patriote que celui qui pose des actes comme lui et ses coéquipiers de 1990.

« J’ai suivi la sortie du chef de département des sports avec beaucoup d’étonnement. Je me suis senti offensé. Ce n’est pas un simple démagogue qui viendra diviser la famille du football. Nous avons beaucoup de respect pour nos aînés, nos tontons. Je remercie le président de la République pour son geste à l’endroit des anciennes gloires de la culture et des sports. Je ne prends pas la parole à mon nom personnel mais au nom d’un groupe. A l’instar des pionniers de l’indépendance et des joueurs du Hafia 77, nous sommes tous unanimes, ce n’est pas un simple démagogue qui viendra pour diviser la famille du football. Je dis bien un simple démagogue qui est parachuté. Nous avons beaucoup de respect pour nos aînés. Je ne chercherais jamais à me comparer à Elhadj Chérif Souleymane qui a eu le ballon d’or en 72, qui a représenté la Guinée, l’Afrique et même le monde entier. Mais, le football guinéen ne se résume pas au Hafia 77.

Nous savons tous ce qu’ils ont représentés pour ce pays et pour l’Afrique.  Mais, il y a eu des pionniers qui se sont battus aussi, qui sont de notre génération. Il y a eu la génération de Damas qui a gagné en 78, la coupe qu’on appelle aujourd’hui Coupe de la CAF. Il y a eu notre génération de 1985 jusqu’en 2004. Je pense que nous avons honoré ce pays avec bravoure et honneur pendent 18 ans pour certains et 20 ans pour d’autres au sein du Sily National. Nous avons représenté la Guinée. On a été des modèles, même si certains ne veulent pas le comprendre. Qui a été le premier joueur guinéen à jouer en France ? A Liverpool ? Qui a été le premier joueur guinéen à joueur une finale de l’UEFA ? »  A tenu à rappeler l’ancien capitaine de l’équipe nationale.

L’ancien Ministre des sports dira que : « S’il (Bantama…) se respecte, il veut honorer notre passage au sein de l’équipe nationale, de grâce qu’il trouve des mots devant le public. Nous ne pouvons pas accepter que des gens qui sont des imposteurs viennent salir ce qu’on a fait. Je n’attends rien de lui. Lui et moi on se connait. Je sais qu’il a une haine viscérale envers ma personne. Lui et moi on ne joue pas dans la même catégorie, c’est comme si vous comparez une Porsche et un Magbana…. Quand un imposteur parle, on comprend que les ministres ne sont pas égaux » A regretté Titi Camara.

Quand à Abdoul Karim Camara ‘’AKB’’, il dit ne pas être surpris par les propos d’un plaisantin « Ce n’est pas surprenant pour nous quand on a des plaisantins parachutés à la tête d’un département des sports. Je n’attends rien de ces plaisantins. Comme l’a dit Titi, ce sont des imposteurs. On ne peut pas opposer le Hafia à notre génération… Le football guinéen n’a pas commencé par le Hafia et ça ne finira pas par le Hafia… Il faut qu’on se respecte dans ce pays.»

Une synthèse de Louda Fogo Baldé pour couleurguinee.info