La consommation d’aliment sain et en quantité équilibrée constitue les fondements mêmes de la bonne jouissance du mois de ramadan. En Guinée, généralement, l’alimentation durant cette période est composée de trois repas : le petit-déjeuner appelée «Sehour », la rupture et le repas du soir. À chaque repas, il y a des aliments privilégiés et d’autres à éviter comme l’indique ici Docteur Ibrahima Diari Diallo, consultant et nutritionniste.

« Le repas nocturne de préparation du jeune est vital pour le jeûneur car il lui procure la force et la vitalité pour tenir toute la journée. Il faut consommer des aliments consistants et succulents qui peuvent vous apporter de l’énergie nécessaire. Notamment du riz, les pâtes, la pomme de terre, les lentilles, bref tout ce qui peut être accompagné par de la viande, du poisson et des œufs. Il faut consommer aussi les fruits comme la tomate, la courge, la pastèque qui vous permettront de vous réhydrater et vous empêcher la sensation de faim pendant la journée. Egalement, privilégier le pain au beurre, au chocolat, à la mayonnaise accompagné de lait » dit-il.

Pour la rupture, ce nutritionniste recommande les aliments légers et pas abondants :« Il faut privilégier les aliments riches en sucre rapide comme les dattes qui aident les muscles et les nerf à fonctionner. Egalement, les fruits comme les pastèques et les mangues qui sont riches en vitamines et en sel minéraux. Des fibres et autres molécules anti-oxydantes qui permettent de prévenir la constipation et faciliter la sécrétion des enzymes dans l’estomac »

Et ce n’est pas tout « L’autre aliment qu’il faut privilégier, c’est les fruits secs et les oléagineux qui normalisent le PH dans l’estomac. À côté, faire un complément de potages légers, de bouillies et un peu de riz mais de préférence celui du pays si nécessaire » indique-t-il.

Pour le repas du soir, ce nutritionniste estime qu’il faut privilégier les légumes et les crudités. « Les mettre sous forme de soupe ou de salade accompagné d’une portion de viande ou de poisson complétés par le fromage ou du yaourt. Ou bien comme on a l’habitude de faire chez nous, du riz avec la viande ou du poisson. C’est serait idéal » conseille-t-il

Cependant, la consommation d’autres aliments peuvent causer des problèmes à l’organisme de la personne qui jeûne. Donc attention ! prévient ce consultant

« Il faut éviter les sodas (boisson gazeuse) le thé, le café qui peuvent vous causer la déshydratation. Aussi, les aliments trop sucrés qui peuvent conduire à l’apparition du diabète après le ramadan.

Il conseille d’éviter de manger abondamment pendant la rupture.

« Remplir au maximum les deux premières parties et laisser les 1/3 pour la respiration et pour l’eau. Évitez aussi les viennoiseries (croissant, yaourt…) qui peuvent conduire aux ballonnements du ventre. Il faut éviter également les aliments épicés car ils irritent la muqueuse gastrique. Également éviter la banane aussi qui conduit à une augmentation brusque de la quantité du magnésium qui peut nuire le cœur. Il faut éviter les boissons acides (bissap, jus d’orange, le gingembre) qui sont riches en acide qui peuvent donc causer des brûlures d’estomac. a-t-il souligné.

Finalement Docteur Ibrahima Diari Diallo invite les jeûneurs à manger les aliments sains et équilibrés. Surtout boire beaucoup d’eau et dormir suffisamment » conseille-t-il. Pour ceux qui pratiquent le sport,  le faire de façon modéré afin d’éviter des cas non souhaitables.

                     Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinée.Info