Quatre décès ont été enregistrés depuis le mois de juillet. Le dernier cas remonte au samedi 10 octobre 2020. Un patient qui était dans un état critique, qui a été envoyé au CT-EPI de Mali puis à Conakry

Cette information a été donnée ce lundi 12 octobre 2020 par le premier vice maire de la commune rurale de Mali, El Hadj Ousmane Dieng

« C’est effectif, cette maladie est présente à Mali, comme dans les autres préfectures de Labé. Face à cette situation, nous avons pris des dispositions pour le respect strict des mesures barrières. Au moins 23 cas de covid-19 ont été enregistrés à Mali et toutes ces personnes ont été hospitalisées au CE-TPI. A l’heure qu’il fait, Mali a enregistré deux cas de décès. Le premier cas, c’est un imam. Et le dernier cas en date,  le samedi dernier 10 octobre 2020, lorsqu’un patient évacué sur Conakry a perdu la vie. Il s’appelle Cellou Sabèèrèè et il était gardien à la Direction Préfectorale de l’Education. Ce qui fait quatre décès due au COVID-19 dans la région administrative de Labé ».

Le premier vice maire de la commune urbaine de Mali n’a pas manqué de dire que la quasitotalité des citoyens de sa localité ne respectent plus les gestes barrières

Labé, Moustapha Bachir Diallo, pour couleurguinee.info