Le mois Saint de ramadan commence ce vendredi. Les autorités religieuses guinéennes l’ont annoncé ce jeudi. Le mois coïncide avec coronavirus. Les mosquées sont fermées. Tout regroupement de plus de vingt personnes interdit. Une situation difficile pour les fidèles musulmans. Ce jeudi 23 avril 2020, des mosquées de la haute banlieue de Conakry, autrefois animées à l’orée du ramadan étaient désertes.

La mosquée du quartier «  SOS » est dans la même ambiance. Un imam qu’on a trouvé sur place regrettait cette fermeture des mosquées

« Ce n’était pas le moment, parce que la mosquée est une ligne entre nous et Dieu. Je n’apprécie pas du tout cette fermeture. Mais comme c’est une décision du chef, il faut l’accepter » a-t-il dit avec résignation.

L’ Imam Mamadou Nouhou Sy Savané n’exclut pas l’idée de prendre des mesures adéquates dans les mosquées au lieu de les fermer totalement « On pouvait prendre des mesures en installant des kits devant toutes les entrées, respecter les 2 mètres de distances s’il faut et peut-être limiter le nombre de personnes dans les mosquées, tout en portant aussi les bavettes » propose-t-il.

Cet érudit a terminé son intervention par des bénédictions pour que le Tout puissant guérisse tous les malades du covid 19. Bon ramadan aux fidèles musulmans.

                           Par Alpha Oumar Diallo pour Couleurguinee