Dans un communiqué rendu public il y a quelques jours, le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a annoncé la reprise des cours pour les classes intermédiaires à compter de ce mardi 1er septembre 2020, sur toute l’étendue du territoire national. Mais, cette reprise n’a pas été effective dans plusieurs écoles de Conakry.

Abdoulaye Kaba, le directeur d’une école privée parle d’un manque de communication pour cette réouverture des salles de classes annoncée par le ministre.

« A mon avis, la non reprise effective des cours dans plusieurs écoles est due au manque de communication parce que beaucoup de parents nous ont appelés, pour nous dire qu’ils ne sont pas informés de cette réouverture des classes. Alors, tous les enseignants qui devraient donner des cours sont absents. Mais, malheureusement les élèves ne sont pas venus en grand nombre et dans les salles de classes. Il y avait deux à trois élèves donc à 10 heures nous les avons libérés pour voir s’ils viendront en grand nombre dans la semaine »

Lamine Bah rencontré dans une autre école, venu payer la scolarité de ses enfants lance un appel aux parents d’élèves.

«Après 6 mois de repos dû à cette pandémie, les parents d’élèves doivent faire tout pour que les enfants reprennent les cours. Malgré cette crise économique qui frappe les guinéens en grande majorité. »

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.info