Le FNDC a constaté que cette cérémonie qui a consisté plutôt à l’installation d’un nouveau Bureau Politique du RPG-arc-en-ciel, en lieu et place d’une Assemblée Nationale légitime et représentative a été boycottée aussi bien par les Ambassadeurs et représentants des organisations internationales accréditées en Guinée que par la presse nationale et internationale (Communiqué)

FNDC_Communiqué N°100